Ce marché est l’un des plus importants du Sud marocain. Très authentique, il est divisé en deux grandes parties : le marché des bestiaux et le marché des denrées alimentaires et ustensiles de la vie quotidienne. Pour profiter du marché aux bestiaux, il faudra être sur place relativement tôt afin d’assister aux négociations soutenues dont les chameaux, moutons, ânes et vaches sont l’objet. Intéressant aussi : le chargement de ces animaux négociés dans toutes sortes de véhicules, depuis la charrette, au camion, en passant par le coffre de la voiture ou le siège de la moto. Du producteur au consommateur, certaines bêtes sont abattues sur place et vous les retrouverez sous peu aux étals des bouchers présents sur le marché.

 

 

Dans le souk, vous rencontrerez les marchands et paysans des campagnes environnantes, venus là pour vendre la marchandise qu’ils produisent dans la région.  Les étals débordent alors de fruits et légumes de saison, mais aussi de vêtements (parfois d’occasion), d’ustensiles de cuisine, ou de gâteaux faisant le bonheur de vos papilles. Pour les plus bricoleurs, c’est aussi l’occasion d’acheter la production des ferronniers et forgerons locaux, tels que clous, fers à chevaux, etc.

 

 

Sur place, vous trouverez également de grands tentes qui pourront vous servir d’étape, où vous dégusterez le traditionnel thé à la mente, de savoureuses pâtisseries marocaines ou mangerez une brochette de viande. Assis sur les tapis ou accroupis à même le sol, le dialogue pourra s’engager et  vous donner l’opportunité de conversations sans fin .

C’est une occasion unique pour les touristes de passage de sortir des sentiers balisés et de se mêler à la population locale, en un moment de partage véridique.

 

WhatsApp chat